0
A l'écoute de la Parole
La Samaritaine: Lecture Baptismale 1/3

| les organisateurs

La Samaritaine: Lecture Baptismale 1/3

« Si tu savais le don de Dieu »
Se laisser aimer par le Christ époux.

a) Le Christ indigent, qui demande « donne-moi à boire » :

Jésus demande un service. Il ne se montre pas triomphant, ni vainqueur. Il connait la vie de la samaritaine, cependant il ne va pas s’imposer à elle en la jugeant, il va rentrer en pauvre dans sa vie. Cette prévenance du Christ va permettre à cette femme d’avancer dans la connaissance de qui il est.
Le Christ vient à nous en nous demandant de l’aide, en nous disant qu’il a besoin de nous. Sa demande « donne-moi à boire », renvoi à celle sur sa Croix : « j’ai soif ». Le fils de Dieu signifie jusqu’au bout son attente de nous voir venir à lui. Le Christ se donne en nous faisant comprendre qu’il a d’abord besoin de nous.

Dans nos responsabilités dans les associations, nous sommes souvent là pour donner, mais nous pourrions changer notre engagement en réalisant ce que nous recevons et en nous posant la question de ce que nous avons besoin de recevoir.

b) Le Christ sourcier, révélant et se révélant, « Ah si tu savais le don de Dieu ! »

Jésus va aider cette femme à faire la vérité sur elle-même avec une très grande délicatesse. Il a l’initiative du dialogue.
Il va susciter sa curiosité ; il va à la fois se révéler et révéler à la samaritaine ce qu’elle est. De prophète il va se révéler Messie. Il emmène cette femme petit à petit dans l’intériorité de son cœur, en l’ouvrant à l’adoration en se révélant et en révélant la vérité de sa vie.
Il y a des situations que nous vivons chacun qui sont indémêlable ; Mais Jésus ne condamne pas. On ne peut faire la vérité dans nos vie qu’en laissant Jésus nous révéler qui il est.

c) Le Christ immolé, donnant et se donnant.

Nous passons d’un Christ qui propose à un Christ qui se donne.
La liberté de Jésus est liée au don total de sa vie. Au bout du compte, on sait que le fait que le Christ parle aux samaritains participera à sa condamnation par les juifs.
La vie Chrétienne c’est d’accepter ce don de Dieu.

Répondre à () :


Captcha

Newsletter

Ne ratez aucune actualité !

Abonnez-vous à notre newsletter via ce formulaire.